Introduction


Dès son ouverture en 2000, l'ASJA a pour vocation d'assurer la formation professionnalisante dans divers domaines d'activités répondant aux besoins socio-économiques du pays. Pour satisfaire à ces derniers, les offres de formation ont pris en compte les réalités socioéconomiques de la région de Vakinankaratra. Les formations pro-naissant des besoins constatés sont alors mis en place avec les partenaires industriels socio-économiques : Les filières existantes actuelles sont; Sciences agronomiques, Informatique, Sciences de la Terre, Economie et commerce, Droit.


L'ASJA s'est préparée à rentrer dans le système LMD, en 2004, et réaffirme fortement son choix stratégique de déterminer l'architecture de son offre de formation par référence au LMD et de poursuivre la restructuration de son offre autour de l'ensemble de ses diplômes de manière à accroître sa visibilité et son attractivité. Afin de répondre à la diversité de son public et au besoin de les accompagner dans des parcours individuels adaptés, l'ASJA souhaite conserver sa capacité à maintenir une grande diversité des formations et diplômes. L'enjeu pour l'ASJA sera d'une part, de réussir à concilier les principes du LMD et les nécessités d'une spécificité de son offre de formation, et d'autre part, de renforcer la cohérence interne de cette formation.


Les mentions proposées


L'ASJA propose une architecture de ses offres de formation en 2 domaines : Sciences et Technologies (ST) et Sciences de la Société (SSo). Le premier domaine (ST) comporte 3 mentions: Informatique, Sciences Agronomique et Sciences de le Terre ;

Et le deuxième domaine (SSo), les mentions: Economie et Commerce, et Droit

Chaque mention doit pouvoir offrir une gamme de formations capable de répondre à la demande croissante de polyvalence et multi-compétence dans les métiers et les fonctions exercées. Au cours des prochaines années, l'ASJA marque ainsi sa volonté de favoriser la transversalité des savoirs et de cibler les métiers et les emplois porteurs.



Informatique

A l'issue du semestre 4, les étudiants ayant acquis les fondamentaux en informatique peuvent poursuivre leurs études en Licence informatique dans d'autres universités ou choisir l'un des parcours proposés à l'ASJA.


Licence

Semestres 1-4 : Bases des sciences de l'Informatique

Cette formation a pour objectif de former, sur une base générale de culture informatique, des professionnels aptes à exploiter, intégrer et concevoir des systèmes applicatifs intégrant les technologies internet. Ils seront en mesure d'être responsables de leur domaine et garants de la cohérence et de l'efficacité des ressources dont ils ont la charge, tout en veillant à l'innovation. Le Diplôme offre une formation générale couvrant les principaux domaines de l'informatique : développement, programmation, réseaux, multimédia, systèmes, architecture des machines, génie logiciel, recherche opérationnelle, systèmes d'information, systèmes industriels.

Semestres 5-6 : Développement d'Application Informatique

Le diplôme offre une formation générale couvrant les principaux domaies de l'informatique : développement, programmation, réseaux, multimédia, systèmes, architecture des machines, génie logiciel, recherche opérationnelle, systèmes d'informations, systèmes industriels. Il permet aux étudiants de se constituer un solide capital de connaissances et compétences appropriées à tout métier de l'informatique accessibles à un niveau licence ou à toute poursuite d'études dans une spécialité de master d'informatique. Le titulaire de la Licence Sciences et Technologies mention informatique exerce ses fonctions au sein d'entreprises du secteur de l'informatique et au sein d'entreprises d'autres secteurs intégrant un service ou un département spécialisé en informatique. Il développe ses compétences dans les développements d'applications informatiques.

Semestres 5-6 : Réseau et Maitenance du Système Informatique

L'objectif est de former des cadres de niveau intermédiaire capables de s'adapter à l'évolution des nouvelles technologies de développement d'applications s'exécutant sur un réseau. L'étudiant sera capable d'assurer l'installation et la maintenance de systèmes d'exploitation, de mettre en œuvre une architecture réseau, d'installation et faire la maintenance de services réseaux, la conception, le développement et la maintenance d'applications réparties multi-tiers.

Master

Semestre 7 : Compétences complémentaires en Informatique et Mathématique

Le programme d'enseignement de ce parcours se déroule pendant le semestre S7 et vise à fournir les éléments fondamentaux relatifs aux 3 spécialités proposées : Télécommunication, Génie Informatique, Génie Industriel. La base des connaissances pluridisciplinaires est ainsi offerte aux étudiants pour les préparer efficacement à la vie professionnelle ou à la recherche dans la spécialité choisie. C'est un parcours général centré sur la découverte et l'approfondissement de la discipline Informatique tout en permettant une bonne culture scientifique et générale. A travers un large choix de parcours obligatoires et optionnels, il offre à l'étudiant une formation de base couvrant des aspects variés de l'Informatique, tout en acquérant une solide culture mathématique.


Semestre 8-10 : Génie Informatique

Le Master Génie Informatique forme des jeunes ingénieurs aux métiers de l'Informatique liés à l'intégration des Techniques de l'Informatique et de la Communication(TIC) dans les entreprises et les organisations. L'objectif principal de la spécialité est d'offrir une formation à vocation professionnelle d'Ingénieur logiciel et généraliste dans le domaine des applications réparties et interactives à des informaticiens appelés à prendre des responsabilités de haut niveau. La spécialité est orientée vers la maîtrise des méthodes et outils du génie informatique, que ce soit ceux en usage dans l'industrie ou ceux plus récemment développés dans les laboratoires de recherche et en cours de transfert.

Semestre 8-10 : Génie Industriel

Le Parcours Génie Industriel a pour objectif l'amélioration de la performance des entreprises soumises à des contraintes économiques de plus en plus fortes et a une demande de produits ou de services de qualité, dans des délais courts. Leur performance passe par une meilleure efficacité technique du système de production et une meilleure efficience de l'organisation. Le Master Génie Industriel propose de découvrir les outils d'aide à la décision pour la conception et le pilotage des processus industriels. Les problématiques industrielles abordées sont celles de l'innovation, de la conception, de l'ingénierie de l'information, et de la production, du management de la qualité et de la logistique.

Semestre 8-10 : Télécommunication

Ce Master a pour objectif principal de former des ingénieurs polyvalents dans le domaine des Télécommunications, maîtrisant aussi bien les technologies des radio-transmissions que celles des réseaux de Télécommunication fixe. Cette orientation permet de répondre aux besoins actuels du secteur des Télécommunications où la convergence des systèmes fixes et mobiles s'avère de plus en plus d'actualité.

Sciences Agronomique

Aucune pour la mention envisagée, toutefois : Après le Bases des Sciences du Vivant, les étudiants choisissent leur Parcours entre : Production animale (PA), Production végétale (PV) ou Agroalimentaire (AA); Ou bien ils poursuivent dans d'autres institutions offrant la formation dans le domaine sciences de la vie.


Licence

Semestres 1-3 : Bases des sciences du vivant

Donner les connaissances de base en biologie permettant de comprendre les enseignements spécifiques à chaque parcours.


Semestres 4-6 : Agroalimentaire

Formation préparant les professionnels travaillant dans les industries agroalimentaire incluant :

  • • La maîtrise des procédés de fabrication
  • • Le contrôle qualité biologique et physico-chimique des produits agroalimentaire
  • • La conservation et le transport des produits agroalimentaires
  • • La commercialisation et le marketing des produits
  • • Les aspects de nutrition appliquée (compléments alimentaires, additifs alimentaires, etc…)

Semestres 4-6 : Production animale

Acquérir des bases théoriques et savoir faire technique dans le cadre de la production et l'élevage d'espèce animale. Etre en mesure d'appliquer les dispositions règlementaires et maîtriser les aspects techniques et pratiques de la formation.

Semestres 4-6 : Production végétale

Former des étudiants aux connaissances, aux concepts, et aux méthodologies des sciences du végétal. Il s'agit de leur procurer une ouverture d'esprit et les modes de raisonnement nécessaires à la progression des savoirs et de leurs applications. Expérimentateur du végétal, chargé d'expérimentation, chargé de conduire les essais de sélectivité d'efficacité, de techniques culturales sur les végétaux, de pratiques respectueuses de l'environnement, autant de fonctions nécessitant la professionnalisation des acteurs.

Master

Semestre 7 : Bases des sciences Agronomique

C'est un programme d'1 semestre (S7) qui permet l'acquisition d'un niveau de connaissances et un savoir-faire approfondi en matière agronomique dans le domaine des Sciences de l'Ingénieur. Le M1 est une année de convergence pour les étudiants issus de diverses licences. L'enseignement vise à former les étudiants la ou les disciplines qu'ils auront choisies pour leur projet professionnel et de les aider à acquérir progressivement leur autonomie.

Le programme offre :

  • • Quelques cours généraux destinés à asseoir des connaissances de base indispensables ;
  • • Un éventail de cours et séminaires spécialisés visant à développer un niveau élevé de connaissances dans le parcours visé ;
  • • Des bases méthodologiques communes à toute formation d'ingénieur ;
  • • Un entrainement à la communication scientifique via des présentations orales et écrites des travaux de projet sous l'égide d'un tutorat.

Semestres 8-10 : Transformation et contrôle qualité des produits alimentaires

Former des agronomes pour les différents métiers de l'agro-alimentaire et de l'agro-industrie. La spécialisation s'appuie sur une stratégie pédagogique basée sur une approche pédagogique transversale de l'agroalimentaire. La formation intègre plus particulièrement les aspects liés aux caractéristiques de la production, de la transformation et de la distribution. Elle développe des compétences et des connaissances reconnues pour les métiers en lien avec la maîtrise de la qualité des aliments et avec les stratégies des acteurs dans les filières agro-alimentaires.

Le Master vise à faire acquérir une qualification professionnelle dans le domaine : des normes et contrôle de qualité dans les filières de productions agricoles et des technologies alimentaires.

A l'issue du Master les étudiants auront les compétences suivantes :

  • • Une parfaite compréhension des différents procédés de transformation des aliments.
  • • Une parfaite maîtrise des techniques modernes d'analyse des aliments.
  • • Une connaissance en Biochimie et Physiologie dans le domaine fondamental de la Nutrition et en Microbiologie alimentaire.
  • • Des compétences en Management, Hygiène, Sécurité, Qualité et Environnement.
  • • Des compétences en Innovation des Procédés de Transformation et de Conservation.

Semestres 8-10 : Production et santé animale

Préparer des spécialistes aptes à exercer des fonctionnements d'encadrement ( conception, décision, réalisation) au sein des services techniques ou dans des projets de développement, à des postes de responsabilité vis-à-vis de la planification du développement des productions animales, de la direction, de l'animation et de l'administration de programmes et projet, d'organismes ou d'entreprises de filières animales, du contrôle des productions, de la qualité et du circuit du produit depuis le producteur jusqu'au consommateur.

Le programme offre :

  • • Connaître et comprendre l'organisation des systèmes de productions animales et leurs évolutions ;
  • • Connaître les ressources génétiques animales (races utilisées en élevage de rente) et les milieux d'élevage (territoires) ;
  • • Connaître les principales fonctions de production exploitées en élevage (croissance, reproduction, lactation, ponte), leurs principaux facteurs de variation et les bases des méthodes permettant d'évaluer ces fonctions ;
  • • Comprendre les relations entre animal et produits dans un système d'élevage durable (notamment les composantes liées au bien-être animal, à l'environnement et à la qualité des produits).

A l'issue de la formation, les étudiants doivent être capables de établir un diagnostic sur une activité de la production animale, de formuler des propositions techniques d'amélioration, en réponse aux contraintes identifiées par différents acteurs, et de participer à des actions de développement.

Semestres 8-10 : Développement agricol et rural

Le Master aborde le domaine du Développement Agricole et Rural (DAR) , de manière pluridisciplinaire (agronomie, écologie, droit…).Les buts spécifiques de la spécialité sont de permettre aux étudiants d'acquérir des éléments nouveaux théoriques et empiriques ,relatifs aux pratiques et théories du DAR.

Le parcours vise à :

  • • Donner une compréhension approfondie des principes de la production végétale durable et accorder des connaissances nécessaires pour le développement de la production végétale en réponse aux défis en rapide évolution dans le secteur agricole et alimentaire.
  • • Rendre l'étudiant capable d'estimer et d'améliorer les potentialités agronomiques d'un sol, formé au choix et à la pratique des cultures. L'enseignement met l'accent sur le raisonnement des choix de cultures en fonction du sol, du climat, du contexte économique sur les pratiques des cultures. Il porte aussi sur l'économie et la politique des productions végétales, le fonctionnement et le droit de l'entreprise et le développement durable des cultures de l'agro-système.

Sciences de la Terre

Au sein du domaine Sciences et Technologies à la fin du S3 l'étudiant pourra suivre le parcours en Sciences Agronomiques ou en Informatique, au sein de l'ASJA tout en suivant certaines Unités d'Enseignement spécifiques à la mention (Semestres 1-2). A la fin du Semestre 3, l'étudiant pourra suivre des formations en Licence en Sciences de la Terre à la Faculté des Sciences à l'Université d'Antananarivo ou en Semestre 4 au sein des Départements Mines ou Géologie au sein de l'Ecole Supérieure Polytechnique d'Antananarivo.


Licence

Semestres 1-3 : Bases des sciences de la Terre

La licence mention Sciences de la Terre permet l'initiation à la démarche scientifique dans le domaine Sciences de la Terre. Il s'agit de présenter les connaissances acquises et les méthodes fondamentales d'étude des géo-systèmes. Sur le terrain et lors des travaux dirigés et pratiques, les étudiants, à l'utilisation des méthodes et outils sur différents objets géologiques choisis, s'initient, dans les principaux champs disciplinaires des sciences de la terre.

L'objectif sera de :

  • • Assurer une excellente adaptabilité aux besoins de la géologie pratique : méthode de caractérisation des minéraux et roches, levé et interprétation des cartes géologiques, préparation de travail collectif sur le terrain, hydrogéologie et traitement des données ;
  • • Donner des bases nécessaires de formation à la recherche fondamentale en géologie sédimentaire, en paléontologie, en pédologie ;
  • • Former les étudiants tant par l'étude des objets ( planète terre, Terre interne, Terre externe, atmosphère, climat) que par les outils provenant des divers domaines (physique, chimie, math, info). Une partie de l'enseignement se fait sous forme d'applications sur le terrain.

Semestres 4-6 : Géologie minière

Les acquis théoriques occupent une place importante dans le parcours (S5 à S6) avec 11 UE Fondamentales et 01 Unité complémentaire, de même les travaux dirigés et les travaux pratiques accompagnent toujours les cours théoriques afin d'initier et préparer les étudiants au travail personnel et à l'autonomie au stage pré-professionnel qui se déroule pendant 6 à 8 semaines en entreprise ou sur le terrain. Tous les fondamentaux de cette discipline sont représentés comme : ingénierie de structure, d'exploitation, technique de prospection minière , etc ...

Semestres 4-6 : Hydrogéologie

Acquérir une formation résolument pluridisciplinaire en sciences de l'environnement en fournissant aux étudiants des bases solides concernant : le fonctionnement des milieux naturels (hydrosystèmes, géosystèmes) incluant la dimension biologique (écosystèmes), les techniques d'études et d'analyse des données environnementales (SIG, statistiques, chimie appliquée, ect ... ), la gestion de l'environnement (administrations en charge de l'environnement, normes, communication, etc ... ).

Master

Semestre 7 : Bases des sciences de la Terre

Former des étudiants se destinant au métier de la recherche, de l'enseignement, de l'industrie ou de l'administration dans les divers domaines des sciences de la terre et de l'eau. Donner à l'étudiant la possibilité de maîtriser un ensemble de concepts, des principes, et des méthodes en Sciences de la Terre, de l'Univers et de l'Environnement. Les étudiants peuvent avec l'accord de l'équipe pédagogique et par le choix d'un parcours et du programme du stage de mémoire opter pour une orientation recherche ou professionnelle.


Semestres 8-10 : Géologie minière

Former des étudiants se destinant au métier de géologue minier prospecteur, de la recherche et exploitation minière, de l'enseignement, de l'industrie ou de l'administration dans les divers domaines des sciences de la terre. Les étudiants peuvent avec l'accord de l'équipe pédagogique et par le choix des unités d'enseignement optionnelles et du programme du stage de mémoire, opter pour une orientation recherche ou professionnelle.

Semestres 8-10 : Hydrogéologie

Former des étudiants se destinant au métier de la recherche, de l'enseignement, de l'industrie ou de l'administration dans les divers domaines des sciences de la terre et de l'eau. Les étudiants ainsi formés seront capable de mener une campagne de prospection d'eau souterraine et d'une étude de la mise en place d'un système d'adduction d'eau potable et d'une centrale hydroélectrique dans une localité. Les étudiants peuvent, avec l'accord de l'équipe pédagogique et par le choix des unités d'enseignement optionnelles et du programme du stage de mémoire, opter pour une orientation recherche ou professionnelle.

Economie et Commerce

L'orientation vers les parcours se fait au semestre 5, après obtention des 120 crédits des Semestres 1,2, 3, 4.


Licence

Semestres 1-4 : Sciences économiques et commerciales

La licence en Economie et Commerce a pour particularité de combiner de façon équilibrée des enseignements en économie et en commerce. Elle permet donc de donner aux étudiants une vision globale des problèmes d'économie, de gestion, de régulation des organisations tant privées que publiques. Par ailleurs, elle prépare aux métiers de l'enseignement dans le domaine des sciences économiques et sociales et du commerce.

Semestres 5-6 : Economie de développement

Cette formation a pour but d'offrir aux étudiants une approche comparative des problèmes d'économie et de développement et des solutions possibles y afférentes- Les aider à développer leur capacité technique en matière de développement, de choix de solutions les plus adaptées aux divers problèmes

Ainsi, le parcours « Economie et Développement» a pour objectif de :

  • • Comprendre les mécanismes, les enjeux de la problématique économique et développement ;
  • • Situer et approfondir les connaissances sur les principaux problèmes et préoccupations contemporaines de l'économie et développement dans son contexte historique, sociologique et économique ;
  • • Caractériser les outils et techniques de développement par rapport à la problématique d'économie et développement rural ;
  • • Comprendre les mécanismes d'économétrie d'une production et prendre en compte la commercialisation sur le marché tant local que régional ;

Semestres 5-6 : Gestion et Commerce International

Ce parcours vise à fournir aux étudiants en Sciences de Gestion et Commerce international des connaissances de base et des analyses empiriques sur le commerce international. Il permet de maîtriser les concepts fondamentaux du commerce international en traitant successivement les sujets suivants :

  • • Comment apprendre à rechercher des débouchés à l'étranger pour les produits exportables et importables ;
  • • Réussir à mener une étude de marché pour assurer une pénétration des marchés étrangers ;
  • • connaître et mieux maîtriser la gestion de l'environnement du commerce international de l'entreprise en passant, entre autres, par l'évaluation de la demande potentielle future à partir de celle actuelle;
  • • Maitriser des instruments dérivés, des spéculations et des crises ainsi que des différentes techniques de gestion et de couverture du risque de changes.

Master

Semestres 7-8 : Fondamentaux des sciences économiques et managériales

Ce parcours a pour objectifs :

  • • Apporter aux étudiants les connaissances fondamentales en Sciences de l'Economie et du Commerce, en Science de Gestion , leur permettant d'intégrer les fonctions d'encadrement dans les entreprises privées et publiques.
  • • Apporter les Pré-requis à des étudiants issus de parcours de licence en économie et gestion pour garantir une parfaite intégration dans le cursus choisi.
  • • Préparer les étudiants à maîtriser l'utilisation des acquis économique et managérial théoriques renforcés par les travaux dirigés et les recherches obtenus pendant les deux années de Master pour la réalisation d'un stage d'intégration professionnelle.

Semestres 9-10 : Administration d'entreprise

Le Parcours propose une formation généraliste en sciences de gestion, destinés aux diplômés d'autres filières souhaitant parfaire leur connaissance du monde de l'entreprise et découvrir ses méthodes de gestion. L'enseignement dispensé allie à la fois culture générale en sciences de gestion et compétences plus spécialisées dans les grandes disciplines de gestion, comptabilité, finances, Marketing, ressources humaines etc… La formation privilégie également l'acquisition de compétences managériales directement dans l'entreprise, par le biais de stage, des jeux d'entreprises et des études de cas. A l'issue de la formation, les compétences acquises par les étudiants suite aux périodes de cours et de stages se révèlent en savoir-être dans l'entreprise.

Semestres 9-10 : Finance et Marketing

Ce parcours vise à fournir aux étudiants en Finances et Marketing des connaissances de base et des analyses empiriques sur les Finances et l'application des comptabilités pour bien gérer une entreprise. Il permet de maîtriser les concepts fondamentaux des analyses et des évaluations financières pour faciliter la prise de décision à partir des indicateurs financiers afin de :

  • • Préconiser des actions correctives et réaliser des études économiques ou financières ponctuelles ;
  • • Conseiller la direction. Intervenir tant dans la mise en oeuvre de procédures de contrôle que dans l'établissement de devis ;
  • • Assister le/la conseiller(ère) financier ou en financement ;
  • • Assister le comptable dans le contrôle des opérations comptables ;
  • • Gérer l'agenda, organisation de réunion, courriers, relances appels clients, diffusion et suivi du calendrier des déclarations fiscales et réglementaires ;
  • • Tenir le tableau de bord, du suivi des chantiers comptables et élaboration des comptes rendus de réunions ;

Semestres 7-10 : Economie et développement

Ce parcours a pour but d'offrir aux étudiants une approche comparative des problèmes d'économie et de développement et des solutions qu'il est possible de leur apporter, et les aider à développer leur capacité technique en matière de développement, de choix de solutions les plus adaptées aux divers paramètres qu'ils doivent prendre en considération.

  • • Pour ce faire, on dispense aux étudiants des connaissances et des compétences leur permettant de maîtriser les différentes approches alternatives pour une meilleure gestion des ressources naturelles et de l'environnement, une réduction de la pauvreté dans les zones défavorisées et une plus grande responsabilisation des décideurs politiques et économiques.
  • • On leur accorde un stage de trois mois impliquant la rédaction et la soutenance d'un rapport de stage pour compléter la formation.

Droit

Les étudiants choisissent leur parcours en fin semestre 4.


Licence

Semestres 1-4 : Droit général

Ce parcours aura pour objectifs de :

  • • Acquérir les bases théoriques et méthodologiques indispensables à une future pratique professionnelle.
  • • Maîtriser les connaissances de base en droit privé et en droit public, en droit interne et droit international (les sources de la réglementation : lois, traités, jurisprudence, etc ...).
  • • Connaître les mécanismes du raisonnement juridique dans l'application professionnelle des acquis.
  • • Savoir utiliser les concepts et les mécanismes pour la compréhension de la réglementation actuelle et nouvelle et pour la recherche de solutions aux problèmes juridiques rencontrés dans l'exercice des métiers en droit.

Semestres 5-6 : Droit des affaires

Le but de ce est de :

  • • Former des juristes spécialistes dans le domaine du droit des affaires en entreprise privée ou publique.
  • • Obtenir les techniques juridiques utilisées dans le domaine du droit tout en ménageant une ouverture importante sut les matières non juridiques.

Semestres 5-6 : Droit processuel

Le but de ce parcours est de :

  • • Former des juristes spécialistes dans le domaine du droit des contentieux au niveau des entreprises privées ou publiques.
  • • Acquérir des connaissances en spécialisation sur des règles juridiques correspondantes et des techniques utilisées en matière procédurale tout en leur donnant une ouverture indispensable sur les matières appropriées mais complémentaires.

Master

Semestres 7 : Droit fondamental approfondi

Les objectifs sont les suivants :

  • • Offrir des connaissances nouvelles en vue de consolider les acquis juridiques théoriques pendant les trois années de préparation de la Licence tout en tenant compte de l'importance particulière des bagages pratiques obtenus pendant la réalisation d'un stage d'intégration professionnelle requis par le niveau premier cycle.
  • • Ouvrir un nouvel horizon d'élargissement et d'approfondissement des études et d'application en matière de Droit, à partir d'un effort d'offre de formation de renforcement des capacités fondamentales équivalentes au niveau Master mais utiles pour les parcours déjà choisi en Licence.
  • • Mettre en évidence le particularisme d'un travail professionnel nécessitant encore un esprit de réflexion plus performant, des pratiques plus méthodiques et développées pour toute étude en matière juridique.

Semestres 8-10 : Droit des affaires

Les objectifs sont les suivants :

  • • Former de manière élargie des juristes spécialistes dans le domaine du Droit des affaires en entreprise privée ou publique.
  • • Faire acquérir les techniques juridiques utilisées dans le domaine du droit tout en ménageant une ouverture importante sut les matières extra- juridiques.

Semestres 8-10 : Droit processuel

Les objectifs sont les suivants :

  • • Former des juristes spécialistes dans le domaine du droit des contentieux et aux formalités procédurales au niveau des entreprises privées ou publiques.
  • • Acquérir des connaissances en spécialisation sur des règles juridiques correspondantes et des techniques utilisées en matière de démarches contentieuses ou non tout en leur donnant une ouverture indispensable sur les matières appropriées mais complémentaires.

Les matières transversales

D'autres matières transversales ont été ajoutées dans le but de donner une connaissance plus approfondie et variée aux étudiants.

Langues étrangères

L'ASJA propose à ses étudiants des langues étrangères de leur choix, à part l'Anglais et le Français obligatoires pour leur bien, qui sont les suivants : l'Allemand, l'Italien et le Japonnais. Par ailleurs, l'ASJA propose également aux étudiants faibles en Français, et à ceux qui veulent renforcer leur niveau de Français des cours de renforcement.

Doctrine Social de l'Eglise

La DSE ou Doctrine Social de l'Eglise est, selon l'église catholique, une doctrine destinée à guider la conduite de la personne. Elle a été introduite pour faire part aux étudiants des quatre principes fondamentaux de la DSE à savoir la dignité de la personne humaine, le bien commun, la subsidiarité, la solidarité.